LES BIENFAITS DE L'OSTEOPATHIE EN POST-PARTUM

osteopathie, post-partum, accouchement


Les bienfaits de l’ostéopathie en post-partum

article réalisé en collaboration avec Célanne, tips & food for les mamas 


L’accouchement est un moment fort dans la vie d’une femme. Il a un impact considérable sur les plans physique, hormonal et émotionnel. L’effort physique intense déployé pour mettre au monde un enfant entraîne de la fatigue et diverses douleurs. L’ostéopathie pendant la grossesse tend à se généraliser mais on oublie encore que consulter son praticien est tout aussi important en post-partum. Quels sont les maux que l’ostéopathie peut soulager après l’accouchement ? Explications avec Marion PREVOST, ostéopathe à Bordeaux spécialisée en gynécologie fonctionnelle, pédiatrie et périnatalité.

« La période après l’accouchement, appelée aussi post-partum, de l'accouchement au retour de couche, est un moment propice pour faire un bilan physique général pour soulager et éliminer douleurs et tensions. » explique Marion PREVOST. On recommande aux jeunes mamans de consulter au plus tôt après l’accouchement, dans l’idéal avant la rééducation périnéale. Les douleurs apparues dans les suites de l’accouchement nécessitent souvent une prise en charge rapide pour vous aider à retrouver confort et mobilité. L’ostéopathie permet en premier lieu d’enlever les contraintes qui ont été exercées pendant la grossesse et l’accouchement sur votre dos, votre bassin et petit bassin ainsi que sur les organes qui ont du “faire de la place” lors de la croissance de l’utérus. 


Réduction des douleurs et favoriser la récupération posturale :

Les douleurs les plus courantes que l’ostéopathe peut soigner sont les douleurs de dos.

Suite à la fin de grossesse et l’accouchement le bassin ainsi que les lombaires ont subi des contraintes importantes et peuvent générer des douleurs qui se réveillent par exemple à la marche ou lors des différentes manipulations de bébé, au lever/coucher ou lors de l’allaitement. Elles se traduisent par des sensations de barre dans le bas du dos, pesanteur ou raideur dans le bassin, douleur entre les omoplates... Soulager ces maux du quotidien permettra d’améliorer les mobilités globales, et par exemple favoriser la mise au sein par plus de confort dans les positions d’allaitement.

Le retour à une mobilité optimale permettra au corps de se remettre plus rapidement des changements posturaux de la grossesse. En retrouvant son équilibre global, le fonctionnement des différents systèmes sera également amélioré et permet la prévention de troubles fonctionnels : transit perturbé, troubles urinaires ou gynécologiques, lourdeur bas ventre... etc


Aider à la cicatrisation après une épisiotomie ou une césarienne

Lorsqu’une jeune maman a eu recours à une épisiotomie lors de son accouchement, la cicatrisation est un vrai enjeu pour retrouver pleinement le confort de cette zone intime. Au delà de 2 semaines une épisiotomie qui reste douloureuse, c'est-à-dire ressentie en position assise, entraînant une gêne à la miction, ou plus tard aux rapports, doit être prise en charge et vérifiée en priorité par la sage-femme. L’ostéopathie en gynécologie fonctionnelle peut être un outil complémentaire pour favoriser la disparition des gênes et douleurs ressenties.

L’ostéopathe et le kinésithérapeute peuvent être mis à contribution pour aider à la cicatrisation des tissus après une césarienne. Lors de rendez-vous réguliers, le kinésithérapeute procède au massage de la cicatrice pour réduire les adhérences et vous aider à obtenir une jolie cicatrice qui ne se verra presque pas. L’ostéopathie pourra aider plus ponctuellement sur l'apparition de douleurs en regard de la cicatrice, il s’attellera à aller vérifier la mobilité des tissus cicatriciels plus profonds, il peut également travailler sur les adhérences profondes et vérifier la bonne mobilité de l’utérus.


Un complément à la rééducation du périnée

La rééducation du périnée peut débuter à partir du 2ème mois post-partum, elle se fera chez une sage-femme ou un kinésithérapeute. Il y a différentes techniques de rééducation, certaines sont pratiquées manuellement et d’autres par sondes. En ostéopathie nous pouvons intervenir à différents moments de cette rééducation même si nous privilégions une visite au tout début. Rééquilibrer le bassin et le petit bassin permettra d’optimiser la rééducation du périnée.


Quelques conseils ou petits plus :

  • Le resserrage du bassin quand c’est possible, est pratiqué dans les maternités. Il vous aide à soulager des douleurs aiguës de suites de couche. C’est un bandage fait à l’aide de grands foulards, écharpes ou draps qui exerce une pression sur votre bassin et vient apaiser l’étirement subi par les ligaments et articulations qui ont été fortement sollicitées lors du passage de bébé. C’est un petit plus pour gagner en confort rapidement après l’accouchement.

  • La rééducation abdominale à la suite de la périnéale pour retrouver plus rapidement et efficacement une stabilité posturale.

  • La reprise de la marche quotidienne, au minimum 1/2h.

  • Pour récupérer, on oublie la sieste d’après-midi à laquelle on préfère les micro-siestes d’après tétées, elles sont favorisées par la sécrétion de prolactine, ocytocine et dopamine lors de l’allaitement.

  • Et bien sûr, ne pas hésiter à solliciter de l’aide quand on se sent débordée pour retrouver des moments à soi !




Marion Prévost, Ostéopathe

Marion Prévost est Ostéopathe D.O. à Bordeaux, Tel : 0620829570

CONTACT

Les consultations ont lieu au 291 cours de la Somme, 33800 Bordeaux.

Les jours d'ouverture sont du Lundi au Vendredi de 9h à 20h30 et le Samedi de 9h à 13h.


 

Accès ostéopathe Bordeaux